L'enseignement maritime

 

La marée découverte est la 1ère étape de validation du projet professionnel.

C’est un stage d’observation entre 1 et 15 jours, non rémunéré.

Dans un premier temps, vous devez trouver une entreprise d’accueil, si besoin nous pouvons vous aider à trouver un patron pêcheur.

Dans un deuxième temps, vous devez nous envoyer le dossier complet (voir ci-dessous) :

– Convention de stage de Mission Locale, Pôle Emploi, organisme de formation ;
– Brevet de natation de 50m, départ plongé ;
– Attestation de Responsabilité Civile ;
– Attestation d’assurance du bateau ;
– Certificat médical ;
 

Et dans un troisième temps, nous faisons le lien avec les Affaires Maritimes et le CROSS en leur transmettant votre dossier au minimum trois jours avant le début du stage.

Missions de l'enseignement maritime

Les missions

Par conséquent, les Lycées Professionnels Maritimes forment des jeunes qui se destinent aux différents métiers liés à la mer . Par exemple : marins à la pêche, au commerce, à la plaisance, etc. Les élèves suivent une formation pour acquérir, après un temps de navigation, les brevets de : matelot à la pêche, capacitaire, patron de pêche, capitaine 200 et 500, mécanicien 250 kW , 750 kW et 3000 kW.

 

En effet, les Lycées Maritimes sont dotés de nombreux équipements spécialisés et de simulateurs facilitant l’apprentissage :

 

  • Différents ateliers : passerelle, ramendage-matelotage, électricité, machines-outils, soudage et construction métallique, hydraulique-pneumatique-froid,
  • Ateliers conchylicoles,
  • Différentes salles spécialisées : navigation, moteur marin, informatique, dessin industriel, laboratoire de langues 
  • Des simulateurs : simulateur de machines, simulateur de télécommunications marines et de radar,  simulateur de navigation,
  • Mais aussi des navires d’application.
Les atouts de nos formations

Voix d'accès

  • La formation initiale scolaire secondaire de la classe de quatrième jusqu’au BAC PRO.

 

  • L’apprentissage a pour objectif de dispenser à des jeunes âgés de 16 à 25 ans une formation générale, théorique et pratique pour acquérir un diplôme. L’apprentissage propose un enseignement par alternance. Pendant le contrat d’apprentissage, le jeune est apprenti : il est à la fois salarié d’une entreprise et élève dans un centre de formation d’apprentis (CEFCM).

 

  • La formation continue concerne les jeunes et les adultes entrés dans la vie active qui souhaitent préparer un diplôme ou une qualification professionnelle.

 

  • La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet à une personne engagée dans la vie active de faire valider les acquis de son expérience, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification.
L'accompagnement avec Cap Avenir

Notre accompagnement

Nous accompagnons donc les candidats pour le CMP en alternance :

 

  • Informations sur les différentes possibilités de formations,
  • organisation avec eux des marées découvertes,
  • validation de leur projet professionnel,
  • et enfin : accompagnement dans la recherche d’un armateur pour les accueillir en contrat de professionnalisation.
C’est pourquoi nous accompagnons aussi les armateurs lorsqu’ils souhaitent accueillir un contrat de professionnalisation :

 

  • Gestion de la partie administrative : rédaction du contrat, relation lycée/candidat, relation avec la DDTM, médiation lors du contrat, aide pour les carnets de suivi (par exemple)…
  • De plus, nous gérons aussi la partie financière : suivi de la facturation OCAPIAT, nous récupérons les bulletins de salaire, les carnets de suivi, la convention auprès de l’alternant et faisons le nécessaire pour assurer la facturation le plus rapidement possible…