>> Accueil >> Découvrir les métiers
Les métiers
Des métiers à découvrir…

Cap Avenir vous

  • Informe le public sur les métiers et les formations de la pêche et de la conchyliculture
  • Met en relation les personnes intéressées par les métiers de la filière pêche et cultures marines avec les professionnels et les lycées maritimes
  • Accompagne la mise en œuvre des contrats de formation en alternance auprès des lycées, des employeurs et des candidats.
  • LA PÊCHE : L’APPEL DU LARGE [Remonter] Les métiers de la Pêche varient considérablement en fonction de certains critères :
  • La taille du navire (de 4 à 100 mètres)
  • La technique de pêche utilisée : chalut, filet, senne, casier, drague, palangre, ligne,...
  • La durée d’absence du port : de 1 à 30 jours voire plus pour la grande pêche
  • Les zones de pêche fréquentées (en vue des côtes françaises ou au grand large – Écosse, Irlande, Groenland, Espagne, Afrique, Antarctique)
  • Les espèces capturées (poissons de fond, poissons pélagiques, crustacés, mollusques)
  • La production visée : produits frais ou congelés, entiers ou en filets, pour la vente au détail ou la transformation industrielle)
  • En France les principales espèces pêchées sont le thon, la sole, la baudroie (la lotte), le merlu, la langoustine, le hareng, la coquille Saint-Jacques et le bar.
    Schéma :
    Capture -> Tri -> Vente en Criée -> Conditionnement dans la halle à marée -> Mise à disposition des mareyeurs

    Dans son parcours professionnel, le marin-pêcheur sera matelot (tri, préparation, conditionnement, conservation, stockage du poisson, manoeuvres sur les engins de pêche, entretien du navire, cuisinier, ...), responsable d’équipe ou encore un officier chargé de la conduite du navire ou de la machine, de la pêche et du traitement des captures. Cohésion et complémentarité des équipages
    Métier de liberté et de responsabilité
    SALAIRE [Remonter]

    A qualification équivalente le système de rémunération à la part offre en moyenne des salaires supérieurs à ceux des métiers terrestres.

    Le salaire dépend de la fonction exercée, du type de pêche, de la taille du navire, des espèces capturées, des aléas climatiques et du prix du carburant.

    FORMATION [Remonter]

    Où ? Lycées Professionnels Maritimes

    St Malo pour le département de l’Ille et Vilaine (spécialisé en Cultures Marines)
    Paimpol pour le département des Côtes d’Armor

     Des professionnels de plus en plus qualifiés…

    Les progrès technologiques constants des navires de pêche demandent aux marins-pêcheurs de devenir de véritables techniciens de plus en plus qualifiés.

     Besoin de se former en continu…

    La formation continue permet aux professionnels de le Pêche de pouvoir évoluer et progresser vers du commerce maritime, la plaisance professionnelle ou à terre où leurs compétences sont très appréciées.



    - Connexion | © 2010 Cap avenir | Rault M. | Mentions légales -